Vague artificielle handiglisse indoor

  • Activité: handiglisse assis sur vague artificielle
  • Date : mars 2020
  • Lieu : Echirolles 38

Accès / Parking

« La Vague » est une pompe qui projète de l’eau sur un tapis/liner en pente pour permettre aux pratiquants de glisser sur l’eau avec une planche.
Cette « Vague » est en intérieur dans un bâtiment industriel située à Echirolles au Sud de Grenoble.
Le bâtiment est bien visible du cours Jean Jaurès. Il ne faut pas rater l’entrée du parking qui se fait quelques mètres avant le bâtiment où se trouve la vague (l’entrée au parking n’est pas bien signalée)
Une place handicapée se trouve juste devant la porte de la salle.

Accessibilité du bâtiment

Entrée
Il faut passer une double portes un peu lourdes pour entrer dans le bâtiment.
Nous sommes très bien accueillis par Aurélie et Amandine les propriétaires de la structure.

Toilettes adaptés / vestiaires
« La Vague » est équipée de toilettes parfaitement accessibles avec petit lavabo et assez de place pour entrée même avec un fauteuil roulant large.

Vestiaire
Le vestiaire avec douches est bien accessible.
Les douches sont assez grandes pour mettre une chaise et faire un transfert dessus.

Accès à la Vague
La salle où se trouve la vague n’est pour l’instant pas accessible en fauteuil roulant.
Il faut monter 5 marches.

Ils attendaient notre passage pour constater que l’activité pouvait se pratiquer en position assise et commencer les demandes de subvention pour rendre leur site complètement accessible.

Activité Vague artificielle handiglisse indoor

Magic Bastos teste pour la première fois ce système de glisse.
Nous avons bien apprécié les sensations.
Nous avons testé 2 supports de glisse sur cette vague :

Swaik sur planche de wake
Le premier essaie se fait sur une planche que nous utilisons en wakeboard avec le Swaik un matériel adapté fabriqué par la société Tessier.
C’est le matériel de l’association Magic Bastos.
La Vague n’est pas encore équipée de ce matériel.


Amandine et Jean-No commencent par porter Bastos avec son fauteuil roulant pour monter les marches.
Ils installent le Swaik en bas du liner sans l’eau. Bastos fait son transfert et se place au milieu du tapis.


Amandine met en route la pompe et l’eau se projète sous la planche.
Bastos réussit à garder son équilibre et glisse sur l’eau.
Nous avions prévu une corde avec un palonnier pour que Bastos ai un point d’appui pour s’équilibrer.
Finalement elle n’est pas utile. Elle est trop grande. Elle gêne lorsque l’on passe dessus, la planche pivote et nous fait remonter.


Après quelques minutes de glisse sans trop contrôler ses trajectoires, la planche se met en travers et Bastos glisse jusqu’en haut de la vague sans tomber.
Cette première tentative est très positive. Bastos trouve rapidement son équilibre sur la planche. Son expérience en wakeboard l’aide bien.
Quand Bastien se retrouve sur le plat en haut du tapis, Amandine arrête la pompe et vient aider Jean-No à remettre Bastos sur le tapis pour le replacer en bas.

Sur son second passage, Bastos teste d’autres positions en basculant le haut du corps sur l’avant et sur l’arrière pour essayer de mieux contrôler ses trajectoires.
Comme en wake, lorsqu’il se positionne sur l’avant, il réussit mieux à pivoter la planche.
En tournant les épaules, la tête avec la main en appui sur l’eau, Bastos réussit à enchainer les virage en latérale.


La position arrière est plus instable. Elle permet de remonter un peu la pente en mettant la planche en travers.
Avec plus de temps de pratique, on devrait pouvoir bien circuler de gauche à droite et de bas en haut.
En 30mn Bastos maitrise les déplacements latérales, il a plus de difficultés à contrôler les déplacements de bas en haut et de haut en bas…


Plusieurs fois Bastos est tombé sur le coté et glissé jusqu’en haut du liner.
Le liner est souple et glissant. Il y a peu de chance de se faire mal. Il faut tout de même faire attention lorsque l’on arrive en haut sur le plat. Le sol est en Le sol est un caillebotis PVC. Il ne faut pas rester assis dessus trop longtemps pour éviter les escarres.

Nous avons testé la vague sans être attaché dans le siège.
Le risque c’est que lorsque l’on tombe on déchausse la planche et on peut la percuter quand elle remonte la vague.
Un casque est conseillé !!
Sur cette activité il est préférable d’être attaché dans l’assise pour un meilleur contrôle de la planche.

Nous avions réglé notre Swaik sur l’avant de la planche en position wake. Le Swaik doit être positionné un peu plus en arrière et en position plus basse pour aller chercher un appui avec les mains dans l’eau pour freiner et remonter.

Sur les sessions « handiglisse » vous aurez minimum 2 moniteurs pour vous conseiller et pour assurer la sécurité (un en bas de la vague au pilotage et un en haut pour vous aider après une chute.

Essai de Stéphane une semaine après notre passage
Stéphane Vincent paraplégique a aussi testé la vague après nous. Il réussi à remonter la vague en se mettant sur l’arrière avec les mains dans l’eau. Ce qui lui permet de la redescendre en faisant 2 courbes !



Bodyboard
Pour finir, Bastos teste de glisser à plat ventre sur un bodyboard fourni par la Vague.
Bastos est moins à l’aise avec ce support. Il n’arrive pas à se positionner à plat ventre. Il doit se mettre sur un coté et ses jambes qui trainent derrière le gène pour diriger la planche.

Bilan

Pour l’instant, une personne à mobilité réduite peut profiter sans problème du snack/bar très agréable du site en regardant les autres pratiquants.


Si vous n’avez pas de matériel adapté pour le ski nautique, vous pourrez pratiquer le bodyboard mais le support le plus adapté pour cette activité est le Swaik avec une planche de wakeboard.

Attention, si vous venez avec votre matériel, vous devez enlever ou protéger toutes les vis qui dépassent et prendre une planche sans aileron pour ne pas abimer le liner.

Autres vagues artificielles en France

Vidéo de la session handisport à « La Vague »

Partenaires Magic Bastos

Publié dans Sans catégorie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *