French flagItalian flagEnglish flagGerman flagSpanish flag

Horizons Partagés – Etats Unis – Enfants voyage sport

Horizons Partagés – Etats Unis – Enfants voyage handicap sport


View larger map
Agrandir le plan
Voici les étapes d’Horizons Partagés – Etats Unis :  New York, Connecticut, Illinois, Indiana, Missouri, Kansas, Oklahoma, Texas.

Date : 4 août au 13 septembre 2012

Nombre d’écoles visitées: 3

Nombre de câbles visités: 10

 

 New York

 

Après huit heures de bus depuis Montréal, nous voici au cœur de la plus grande ville des Etats Unis : New York City surnommée The big Apple.

Nous sommes tout de suite plongés dans l’ambiance de la ville lorsque nous sortons de la station de bus celle-ci étant sur Times Square.

L’accessibilité est très satisfaisante. Chaque magasin, souvent sur 2 ou 3 étages, est équipé d’un ascenseur. D’autre part, il suffit d’appuyer sur un bouton pour que chaque porte s’ouvre automatiquement. Les Etats Unis ont une bonne longueur d’avance à ce niveau.

La journée passe très vite et nous devons déjà reprendre un bus pour Waterbury Connecticut où nous sommes attendus. Nous profiterons davantage de New York dans quelques jours.

 

 Waterbury Connecticut

C’est Jon et Elisa qui nous accueillent la première nuit puis nous retrouvons ensuite Mike un enseignant que nous avions contacté. Celui-ci travaille tout le mois de juillet dans un camp d’été qui réunit des enfants de 10 à 13 ans.

Le lendemain de notre arrivée, Mike nous emmène au collège où nous devons faire nos 4 interventions en anglais ;-)

Les enfants font preuve de timidité au début de chaque séance mais celle-ci s’estompe vite lorsque Bastien commence à leur montrer les vidéos de ski ou de wakeboard.

L’équipe enseignante est très accueillante et montre un vif intérêt pour notre voyage. Ces rencontres nous ont également permis d’échanger sur nos deux systèmes éducatifs. Je me rends compte qu’en France nous avons de la chance ;-)  

 Portland

 

A Portland, une petite ville à quelques kilomètres de Waterbury, nous découvrons Brownstone Park, site sur lequel sont installés trois téléskis à deux pylônes. L’accueil du manager est exemplaire. Son enthousiasme est tel qu’il souhaite très rapidement s’équiper d’un châssis de wakeboard. 

 

Après quelques jours chez Mike et Kate, nous voici de retour à New York où cette fois nous avons davantage de temps pour nous imprégner de cette ville hors du commun. Times Square, la 5ème avenue, Central Park, la vue depuis le sommet de l’Empire State Building, la statue de la liberté, le pont de Brooklyn et Wall Street jalonnent notre parcours à travers New York City !

Afin de nous rendre jusqu’au bout de l’île de Manhattan, le plus simple est de prendre le métro. Cependant, en fauteuil roulant, il faut trouver les entrées accessibles ce qui n’est pas toujours très évident, mais nous y parvenons ! 

 Chicago

chicago-voyage-handicap

La ville de Chicago au bord du lac Michigan dans l’Illinois est notre prochaine étape. Il nous faut tout de même dix-sept heures de bus avant de rejoindre la ville d’Alcapone.

Aux Etats-Unis tous les bus sont équipés d’un système qui permet à n’importe quelle personne handicapée d’accéder facilement à son siège. Notez qu’il faut tout de même prévenir la compagnie de bus à l’avance puisque souvent les appareils sont « grippés »… 

 

bastien-entree-hollister-company

La société Hollister qui se consacre à la fabrication de matériel médical et dont le siège social est basé à Chicago sponsorise notre projet. Celle-ci nous loge pendant 5 jours dans le quartier du Loop en centre-ville.

En 2010 Bastien participe à la vidéo des 90ans de la société:

 


Chicago-handicap-travel-hollister

Pendant notre séjour, c’est Jim, notre correspondant chez Hollister qui nous guide dans Chicago. Mary, sa femme, et lui, nous font découvrir la ville à bord d’un des nombreux bateaux de croisière. C’est du lac Michigan que nous avons une des plus belles vues sur Chicago.

La visite chez Hollister nous permet également de rencontrer le président de la société, un homme très pris !


Hollister-chicago-handicap

Nous sommes maintenant mi août. Voilà déjà un mois que nous sommes partis. Pour la suite du voyage aux Etats-Unis, nous avons décidé de louer une voiture. Ainsi, nous aurons davantage de liberté et nous pourrons également rejoindre plus facilement les téléskis nautiques souvent isolés.

La location d’une voiture adaptée aux Etats-Unis ne pose aucun problème.

Voici un aperçu de la suite de notre voyage. Nous allons passer par Cincinnati, Saint Louis, Kansas City, Wichita, Oklahoma City, Dallas, Austin, San Antonio et Houston où nous décollerons pour Lima au Pérou mi septembre.


hollister-sonde-urinaire

Cincinnati

A Cincinnati, nous assistons à un grand match de baseball grâce à Jacob notre contact dans cette ville. Celui-ci nous explique que le baseball est le passe temps favori des familles américaines de la région. Celles-ci se retrouvent dans les stades pour encourager leur équipe, manger quelques hot-dogs et boire du soda…

Dans les grandes villes comme Cincinnati, on trouve très souvent deux immenses stades : un pour le baseball et l’autre pour le football américain. Ceux-ci étant les sports les plus pratiqués avec le basketball. 

 

Avec Lévi, notre contact à Oklahoma City, nous découvrons le kickball, un dérivé du baseball. C’est un sport essentiellement pratiqué en loisir.

A Houston, Bastien aura l’occasion d’assister à la fin d’un match de soccer (football en Europe) avec Fran notre nouvel hôte. Ce sport est beaucoup moins populaire qu’en Europe, mais de nombreux spectateurs mettent de l’ambiance. 

 

Nous devons faire beaucoup de kilomètres pour rejoindre chaque ville et nous sommes toujours impressionnés par les innombrables enseignes de restauration rapide qui longent les routes américaines ! Impossible de faire cinq kilomètres sans apercevoir un Mac Donald, un Burger king ou un Subway.

A chaque rencontre, nous échangeons beaucoup au sujet du fossé qu’il existe entre l’alimentation des Français et des Américains. Certains en sont conscients et essaient d’améliorer leurs habitudes.


En France, les repas constituent toujours un moment de convivialité. Ici, aux Etats-Unis, nous avons l’impression que les Américains mangent simplement pour satisfaire un besoin nutritif. Peu d’entre eux prennent le temps de se réunir autour d’une table, et lorsqu’ils le font, c’est en général assez rapide.

Tous les Américains que nous avons rencontrés nous ont réservé un accueil exemplaire.
Chacun d’eux a pris du temps pour nous faire visiter leur ville, leurs musées et nous faire goûter les meilleurs burgers de leur région ;-)  

 

C’est au Texas que nous passons le plus de temps, d’une part parce que cet état est l’un des plus grands des Etats-Unis et d’autre part parce que nous avons un peu d’avance sur notre emploi du temps. C’est ici également que se trouvent les nombreux téléskis nautiques que nous devons visiter.

A chaque visite, les responsables des câbles sont très curieux de voir ce que l’on peut faire en châssis. Les pratiquants présents, eux aussi, sont tout d’abord intrigués puis impressionnés puisque c’est souvent la première fois qu’ils voient une personne en fauteuil se lancer sur des modules. 

 

Nos rapides passages sur ces câbles ont permis aux responsables de prendre conscience qu’il est nécessaire d’aménager leur site afin qu’il soit vraiment accessible aux personnes en fauteuil. En effet, l’accès au ponton est parfois difficile. Nous devons tout de même souligner que sur tous les téléskis visités les toilettes sont accessibles et même adaptées !

Enfin, tous les pratiquants ont pu se rendre compte que même en fauteuil il est possible de pratiquer le wakeboard tracté par un câble. Nous comptons sur nos nombreuses rencontres pour faire parler de ce sport et encourager d’autres handis à venir l’essayer. 

 

D’autre part, les interventions que nous avons organisées dans des écoles privées et lycées nous permettent de continuer notre mission de sensibilisation envers les plus jeunes.

La directrice de The Parish School à Houston a été particulièrement accueillante. Elle nous a permis de visiter son école, de rencontrer les enseignants et aussi d’assister à des moments de classe.

Enfin, comme prévu, maintenant que les enfants du RPI de Vitry et de Lesme sont rentrés à l’école depuis bientôt deux semaines, nous pouvons communiquer avec eux et ainsi leur faire partager notre voyage.


Les Etats-Unis est bien le pays le plus accessible pour une personne en fauteuil roulant. Les hôtels proposent des chambres adaptées, les piscines sont équipées de fauteuils de transfert pour entrer ou sortir de l’eau, les ascenseurs et rampes d’accès sont partout. 

 

Tous les supermarchés sont équipés de scooters électriques pour personnes à mobilité réduite.

 

Nous partons maintenant pour le Pérou où l’accessibilité risque d’être bien différente !

A suivre… 

 

 

 

Vidéo d’ Horizons Partagés – Etats Unis

 

Menu Horizons Partagés Amérique ici  Horizons Partagés - Etats Unis - Enfants voyage sport

Menu de tous les voyages de Bastos ici Horizons Partagés - Etats Unis - Enfants voyage sport

 

Partenaires

 

 

 

 

 

 

Publié dans Horizons partagés 2012, Voyages

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>