Réglage fixations ski – handiski

Réglage fixations ski – handiski

Aujourd’hui (19 mars) je skie avec Virginie, Rémi, Jean Michel et ses amis.

Réglage fixations ski - handiskiJean Michel a déchaussé plusieurs fois aujourd’hui car il a des fixations de location avec un réglage qui monte seulement jusqu’à 10.

Réglage fixations ski - handiskiLa meilleure fixation de ski pour le matériel de ski assis est la fixation AXIAL de Rossignol. Ces fixations sont simples à mettre et très performantes.

Réglage fixations ski - handiskiLes fixations FKS de Rossignol sont aussi très efficaces mais plus difficiles à enclencher car la largeur du sabot rentre juste entre les deux barres de réglage de la talonnière.

Pour régler ses fixations, il y a plusieurs étapes :

Réglage fixations ski - handiskiIl faut commencer par ajuster la fixation à la longueur du sabot.

Sur le matériel de Tessier, tous les sabots ont une longueur de 325 mm ce qui équivaut à une chaussure de ski d’une pointure européenne de 43 ou 9,5 en en pointure UK et 28,5 en mondopoint.

Réglage fixations ski - handiskiSur les fixations de location, il est possible de régler la butée. La graduation est inscrite sur la fixation pour que le ski soit bien centré.

Sur les sabots Tessier, il y a une bague au niveau de la butée pour éviter que le sabot sorte latéralement de la fixation. Les nouvelles sont assez larges, mais les anciens modèles sont trop étroits et ne passent pas sur les nouvelles fixations qui ont une plaque antifriction trop large.

Ensuite, il faut mettre la talonnière au plus près du sabot et enclencher la fixation.

Réglage fixations ski - handiskiSur les fixations Rossignol, vous avez un repère pour vérifier que la talonnière est bien réglée puis bien contrôler que le sabot ne bouge pas dans la fixation.

En ski assis, il faut serrer la dureté de sa fixation au maximum pour ne pas déchausser.  Un réglage de dureté entre 12 et 14 pour le ski assis est suffisant.

Si vous mettez plus de 14, vous risquez de ne pas déchausser et de casser votre ski.


Un dernier conseil : serrer la dureté de la fixation lorsque tout est bien réglé. Ce sera plus facile de chausser et déchausser le sabot avec une dureté plus faible.


Réglage fixations ski - handiskiPour chausser les skis, avec un uniski, il n’y a pas de difficulté particulière. En dualski le plus simple est de chausser un ski après l’autre. Si vous avez une personne pour soulever le matériel, il est possible de positionner les skis à plat au sol pour les enclencher en même temps.

Parfois, il faut chausser les skis avec l’handiskieur dans son châssis. En dualski, il faut bien positionner le sabot que l’on veut chausser vers le haut au plus près de l’assise. Une fois le premier ski en place, il faut se faire pivoter vers l’avant ou sur le dos pour chausser l’autre sabot.

Vidéo du Réglage fixations ski – handiski

Retrouvez toutes les rubriques d’ « aujourd’hui je skie » sur ce lien

Réglage fixations ski - handiskiRéglage fixations ski - handiskiRéglage fixations ski - handiskiRéglage fixations ski - handiskiRéglage fixations ski - handiski

 

 

 

Publié dans Accessibilité des stations de ski

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *