French flagItalian flagEnglish flagGerman flagSpanish flag

MBWT Philippines – Handicap voyage wakeboard

 MBWT Philippines – Handicap voyage wakeboard

 

MBWT Philippines - Handicap voyage wakeboard

Vol n°4:HONG KONG-MANILA

Distance: 1144 km

Temps de vol: 1H15

 


MBWT Philippines - Handicap voyage wakeboard
L’arrivée aux Philippines n’a pas été aussi facile que mes autres arrivées, puisque cette fois ci personne ne m’attendait vraiment.
Tous les Philippins ne parlent pas très bien l’anglais, ou leur accent est compliqué à comprendre.
les Philippins n’ont pas toujours été très agréable à l’aéroport, mais heureusement ceux que j’ai rencontré en sortant ont été tops.
J’ai finalement réussi à acheter une carte téléphonique pour contacter un des couch-surfer que j’avais prévenu la semaine dernière en lui disant j’arriverai aujourd’hui, mais je n’avais pas eu de nouvelle depuis.
Cette fois, je tombe sur Roger un mec de mon âge super sympa, qui loge dans un studio au 27ème étage d’un immeuble à Makari City qui se trouve à une petite heure en taxi de Manila.

 


MBWT Philippines - Handicap voyage wakeboard

Quand je suis arrivé, on a pu manger un morceau ensemble pour faire connaissance,apprendre les mots principaux de la langue Philippino

(d’ailleurs je vais éviter d’utiliser mon surnom « bastos » car ici ça veut dire pervert:-/). Une grande partie des Philippins parlent bien anglais (c’est une langue très utilisée dans le pays). Roger me donne aussi la liste des plages de rêve, des spots de surf et kite et j’ai aussi 3 téléskis à découvrir répartis dans tout le pays. Je vais devoir prendre des vols internes car ce ne sont que des îles et les vol sont moins chère que les taxis!!

Je sens que ce pays va bien me plaire ;-)

En fin d’après-midi Roger est parti bosser en me laissant les clefs de chez lui où je passe la soirée à regarder les éclairs sur sa terrasse.

Je vais aussi faire un tour dans la rue pour essayer de trouver une connexion internet puisque Roger n’est pas connecté.

Malheureusement le seul bar avec un wifi n’était pas du tout accessible, et je n’ai pas eu le courage de demander de l’aide (ça pouvait attendre le lendemain)

 


MBWT Philippines - Handicap voyage wakeboard
Demain, je vais rejoindre un 1er téléski, il faut que je trouve par quel moyen je vais pouvoir y aller, car c’est à plus de 2h de Manila.
En taxi ça risque d’être cher, c’est trop loin pour prendre les jeeps qui servent de transport en commun.

Ma fesse encore un peu fragile, je ne peux pas me permettre de prendre le risque de faire des transferts dans des bus trop haut.

 


MBWT Philippines - Handicap voyage wakeboard

Juste avant de partir, Roger voulait me faire rencontrer une de ses amies « Consuelo » qui a un copain « Max », Grenoblois d’origine.

Lui aussi est un grand globe-trotter et couch-surfer qui essaie de monter son agence de voyage spécialisée dans l’Asie et l’Amérique du Sud.

 


MBWT Philippines - Handicap voyage wakeboardMBWT Philippines - Handicap voyage wakeboard
Nous avons pris le repas de midi ensemble dans un restaurant qui prépare des fruits de mer qu’il faut acheter au marché qui se trouve juste en face.

Un bon repas de gambas, de poissons et de calamars.

J’ai encore pu me remettre un peu dans le Français même si on essayait de se parler en Anglais pour que Consuelo (qui apprend le Français et commence à comprendre) et Roger puissent comprendre. C’était très sympa et bien bon :-)

 


Coté handicap, les Philippins ne doivent pas en voir souvent. Je ne les sens pas toujours très à l’aise lors du premier contact, mais heureusement ils changent vite lorsqu’ils peuvent discuter avec moi.

J’ai essayé de trouver le contact d’un philippin avec un handicap, d’une asso ou d’un organisme en discutant avec les locaux, mais pour l’instant aucune piste. Je vais continuer mes recherches…

Semaine au téléski de Lago de Oro (Batangas)

MBWT Philippines - Handicap voyage wakeboard
Finalement j’ai choisi l’option taxi pour rejoindre Batangas qui se trouve à 2h30 de route de Manila.

En arrivant dans cette base de loisir, je loue une chambre pour la semaine.

Je fais la connaissance de Mike, le directeur de la base qui est d’origine canadienne (comme beaucoup d’étrangers mariés à des Philippines qui sont souvent très jolies)

 


MBWT Philippines - Handicap voyage wakeboard

Très vite Mike montre qu’il est très intéressé pour équiper la base d’un châssis de wake assis et fait tout pour me faciliter mon séjour.

 

MBWT Philippines - Handicap voyage wakeboard

Il a fait mettre des petites rampes où il y a des marches un peu hautes pour accéder à ma chambre.

Une fois dans la chambre, pas de problème particulier, une chaise de jardin a été mise dans la douche.

 

MBWT Philippines - Handicap voyage wakeboard

La chambre et la salle de bain sont assez spacieuses pour circuler tranquillement en fauteuil.

Il y a une connexion internet (pas toujours très rapide) ce qui m’a permis d’avancer sur mes articles et de préparer la suite de mon programme.

 


L’hôtel est bien situé puisqu’il se trouve entre:

 

 

MBWT Philippines - Handicap voyage wakeboard
le téléski

 


et la mer

 


en plus il y a une piscine bien agréable (surtout après une session de wake) où l’eau est vraiment chaude (pas de différence avec l’air chaud)et un sauna à coté du restaurant.

 


Au niveau du téléski je vous laisserai aller voir tous les détails sur l’article concernant les téléskis :

ici(en cour de finition…)

 


MBWT Philippines - Handicap voyage wakeboard

En tout cas, Mike a tout mis en place pour m’aider à communiquer sur le wake assis.

Il a contacté la chaine de tv locale « Living Asia Channel » qui est venue toute une journée faire des images et m’interviewer (premier interview tv en anglais :-)
Le reportage sera diffusé en septembre.
Je récupérerai et diffuserai le reportage sur magicbastos.com !

 


MBWT Philippines - Handicap voyage wakeboard

Mike est près à s’investir dans le wake assis. Il va falloir trouver une solution pour l’équiper d’un châssis. D’autant que de nombreux locaux valides ont essayé et on bien apprécié les sensations.

 



Mike est motivé pour intégrer une catégorie wake assis dans les prochaines competitions qu’il organise.
Lago de oro est le téléski le plus près de Manila la plus grosse ville des Philippines, donc la base acceuille essencielement des locaux. Un équipement dans cette structure serait le meilleur moyen de toucher des pratiquants handis locaux.

 


MBWT Philippines - Handicap voyage wakeboard

Je profite du fourgon de l’équipe des journalistes/cameraman pour rentrer sur Manila le samedi soir (qui me fera économiser le taxi)

Prochaine étape: le téléski de Camarines Sur (CWC)…

 

 

 


Semaine à Davao

MBWT Philippines - Handicap voyage wakeboard
Après 2 jours à Manila, mon ami Couchsurfer Armand, ses copines Angelique(hollandaise) et Mirabelle (Philippine d’origine espagnole)et moi allons dans un bar pour suivre la finale de la coupe du monde de foot. Avec le décalage horaire le match à commencé à 2h du mat et avec les prolongations, on a fini à 6h.

 


Le lendemain, levé à 10h pour rejoindre et faire la connaissance de Frances, Catherine et Neilkriss les couchsurfer qui m’hébergeront ma dernière nuit à Manila avant de partir à Davao.

 


A cause de quelques complications de vols dû à des mauvaises conditions météo (On est dans la période de la mousson et des typhons) je dois changer de destination pour ne pas perdre de temps. J’inverse donc l’ordre de mes destinations.

Après une journée passé dans les aéroports de Manila (des allers&retours dans les terminaux 2 et 3), je m’envole enfin pour Davao ou j’ai prévu d’aller visiter un téléski nautique en attendant que passe le typhon qui se trouve à Naga (la ville ou je devais aller).

 


 

MBWT Philippines - Handicap voyage wakeboard

Vol interne n°1: Manila-Davao

Pays : Philippines

Date : Aller le 13 juillet 2010, retour le 18 juillet 2010

Distance: 708,22 km

Temps de vol: 1H30

 

 


MBWT Philippines - Handicap voyage wakeboard

Dans l’avion je rencontre Matt, un canadien qui habite à Davao et qui va m’aider à trouver un hôtel ou je vais passer mes 2 premières nuits. Comme dans l’hôtel où j’étais à Manila, la porte de la salle de bain est trop étroite pour le fauteuil, mais heureusement, en faisant enlever la porte, je peu passer il me suffit juste de demander une chaise en plastique pour mettre dans la douche pour que se soit parfait.

 


MBWT Philippines - Handicap voyage wakeboard

Ma première journée à Davao va me permettre de découvrir cette grande ville et de me reposer un peu avant de rejoindre le téléski qui se trouve à 30mn de taxi du centre de la ville.

 


MBWT Philippines - Handicap voyage wakeboard

Le lendemain, je prend un taxi pour me rendre au téléski ou l’accueil de l’équipe est encore une fois parfait.

Lowell le manager du TK me présente à toute son équipe qui va s’occuper de moi pendant 3 jours :

- Ils m’invitent à manger tous les jours,

- me loge à l’hôtel

- Ne me font pas payer le téléski et la location de la planche

- m’offre même un t-shirt de la base avant de partir.

 


En plus de ça le téléski se trouve dans un endroit vraiment beau avec vu sur les montagnes d’un coté et les palmiers de l’autre.

Je prends beaucoup de plaisir à rider sur ce wakepark qui est tout neuf puisqu’il a ouvert en décembre.

Voir le wake Cable report

 


La première journée de wake m’a permis de dompter les modules pour être plus à l’aise devant la camera de la télévision locale (ABS) qui viendra le lendemain faire quelques images et une interview (une nouvelle fois pour m’aider à communiquer sur le wake assis en espérant que ça donne des idées à certain).

 


MBWT Philippines - Handicap voyage wakeboard

L’après midi on m’emmène manger un morceau sur une plage privée d’une petite île qui se trouve à 5mn de ferry de Davao (les Philippines est constitué de 7000 îles)

 


MBWT Philippines - Handicap voyage wakeboard

Après ces 2 jours de ride intensifs, je décide de rester en ville pour mon dernier jour et faire la rencontre de Czaldy un couchsurfer qui m’a contacté lors de mon arrivée aux Philippines.

 


Il en profite pour contacter une amie journaliste avec qui on ira manger le soir pour parler de mon aventure et du wake assis, l’histoire d’en remettre une couche dans les médias, cette fois ce sera pour le journal local Sun star

(voir l’article en cliquant par ici)

 

Le lendemain matin, je me lève à 4h pour essayer d’avancer mon vol pour me permettre de prendre une correspondance rapidement à Manila pour ma prochaine destination qui sera Naga (Camarine Sur) ou se trouve CWC le téléski le plus réputé des Philippines…

 

Semaine à Naga

 

 

Vol interne n°2: A-Davao –> B-Naga

Pays : Philippines

Date : Aller le 18 juillet 2010, retour le 23 juillet 2010

Escale: Manila

Distance: 763 km

Temps de vol: 1H30

 

 


Pour rejoindre Naga de Davao il a fallu reprendre un vol interne et repasser par Manila la capitale.

Levé 4h du mat pour essayer d’avancer mon vol l’histoire de pouvoir récupérer le dernier vol pour Naga à Manila. Un réveil matinal pour rien car je n’ai pas pu changer mon vol (j’ai donc fini ma nuit dans l’aéroport) mais heureusement, j’ai réussi à récupérer un vol (plus cher) avec une autre compagnie.

 


Coup de chance, à l’aéroport, je tombe sur Andy un couch-surfer que j’avais contacté en arrivant aux Philippines qui prendra le même avion que moi.

Andy est bien sympa, il va prendre le temps de m’aider à choisir mon logement dans le grand complexe touristique où se trouve le téléski CWC dans le quartier de Camarines Sur où il y a plusieurs possibilités de logements.

 


MBWT Philippines - Handicap voyage wakeboard

J’ai choisi la plus simple et la moins cher : un petit cabanon avec juste un lit (toilettes et douche à l’extérieur) pour 4000Pesos=80€ les 5 nuits avec piscine, wifi.

Au niveau de l’accessibilité, les douches et les toilettes à coté des cabanons n’étaient pas accessibles. Heureusement, il y avait des toilettes accessibles au téléski, pour la douche j’ai réussi à me transférer sur une chaise en plastique dans une douche en laissant la porte ouverte.

En Asie, de juillet à septembre, c’est la saison des pluies c’est donc très calme, il n’y a pas beaucoup de monde en ce moment.

C’est très supportable, quand il pleut ça ne dure pas. C’est des averses orageuses d’une heure maximum. La température de l’air est tellement chaude qu’on sèche en 2 secondes et plus c’est très humide tout le temps donc la pluie fait du bien elle nettoie et rafraichie.

 


MBWT Philippines - Handicap voyage wakeboard

Ensuite, il m’a fait visité Naga en tricycle (le moyen de transport le moins cher). Nous finissons par manger un morceau ensemble (La vie ici est vraiment pas chère aux Philippines : pour en moyenne 5€ maxi le repas avec boissons)

 


Il m’invite à passer une soirée avec tous ses amis.

 


Trois de ces amies me proposent de m’emmener à Legaspi(2h30 de route)une jolie ville entre la mer et le volcan Mayon qui malheureusement était caché par des nuages.

 

 

MBWT Philippines - Handicap voyage wakeboard
 

Mais on a la chance de l’apercevoir juste avant de quitter de la ville.

 


Ces 5 jours vont passer très vite avec de bonnes sessions wake sur un téléski à 6 pylônes et muni d’une 15ène de modules et avec la possibilité de faire des sessions de nuit jusqu’à 21h


Vidéo MBWT Asie

 

Menu MBWT cliquez ici copy-mbwt.gif

 

Menu de tous les voyages de Bastos ici  Horizons Partagés - Etats Unis - Enfants voyage sport

 

Partenaires du Magic Bastos World Tour

Magic Bastos World Tour - Rencontres, voyage, handisportMagic Bastos World Tour - Rencontres, voyage, handisportspon-liquidforcespon-liquidforceMagic Bastos World Tour - Rencontres, voyage, handisportol-fondation-partenaire-magicbastosmillet-partenaire-magicbastos

 

Cabinet Cheylus,  Helm, le Rotary Club, Arc Isère, Salles et Bigot, Laboratoire d’analyses de Dompierre (03)