French flagItalian flagEnglish flagGerman flagSpanish flag

Paraplégique un an après…

Paraplégique un an après…

Ç a y est cela fait un an que cet accident a eu lieu, voici le bilan de cette première année en fauteuil que, bizarrement, je n’ai pas vu passer.

Dans l’ensemble je suis assez satisfait et fier de ce que j’ai pu surmonter mais avant tout je voudrais encore remercier tous ceux qui ont été là, qui m’ont aidé. Que ce soit la famille, ma copine où les amis. Et si j’arrive a faire ce que je fais aujourd’hui c’est avant tout grâce à vous.

La rééducation

Henri Gabrielle à St Genis Laval(du 18 mai au 26 juillet)

Mon bilan est plutôt positif, ma rééducation a été rapide, et heureusement ! Je suis content qu’elle se soit passée dans 2 centres différents. Après mon hospitalisation, il a fallu que j’apprenne à vivre dans un fauteuil roulant

, pour cela mes parents ont choisi le centre « Henri Gabriel » à st Genis Laval.

Ce centre est dans la région lyonnaise où vit la plus grande partie de ma famille, et se situe aussi entre les alpes, lieu de mon travail et « patrie » de la plupart de mes amis, et l’Allier, mon berceau familial. Il était plus qu’ important pour moi d’être très entouré, et je l’ai été puisque tous les jours j’avais au moins une visite, On allait souvent se promener et pique-niquer dans le grand parc, entre deux séances de kiné, au bord d’un petit étang plein de canards.

Ce centre m’a donné la possibilité d’avoir une chambre seul, pour tous les soins que j’avais au début je pense que c’était mieux pour moi. il a pris aussi en charge la régularisation du permis de conduire, ce que ne font pas tous les centres. J’ai donc pu pendant plus d’une semaine me promener à l’extérieur pour apprendre à utiliser les commandes manuelles.

Au niveau du sport je n’ai pas pu faire grand chose à cause du corset que je portais et de mon épaule luxée le jour de l’accident, mais les séances de kiné était heureusement un peu physiques

J’ai quand même essayé le tennis un quart d’heure, ça m’a bien plu et c’était intéressant d’essayer le fauteuil spécial tennis qui est super réactif. Ce sport est vraiment impressionnant lorsqu’on le voit pratiqué par des bons joueurs, j’ai toujours aimé le tennis et je compte bien m’y mettre sérieusement dés que mon épaule sera guérie.

CMUDD à St Hillaire du Touvet (du 26 juillet au 1er septembre)

Un jour on me parle d’un centre de rééducation à St Hillaire du Touvet prés de Grenoble. La montagne me manquait, il faisait de plus en plus chaud à Lyon. J’ai donc pris la décision de changer de centre. J’ai trés vite été content d’avoir fait ce choix. Je me suis retrouvé dans une chambre que je partageais avec , un jeune de mon age devenu paraplégique comme moi, suite à un accident de montagne. Il est lui aussi passionné par le sport et la montagne, on a donc tout de suite sympathisé et je pense qu’on se croisera régulièrement.

L’ambiance à St Hillaire était nettement plus agréable que celle de St Genis : Il y avait beaucoup plus de jeunes et l’esprit était beaucoup plus sportif.

Au CMUDD j’ai pu allé nager régulièrement, et tester multiples sports tels que le ping pong, le hockey en fauteuil, le badminton, mais j’étais toujours très gêné par le corset.

En plus le cadre était superbe, l’immense terrasse du bâtiment donnait sur toute la chaîne de Belledonne,

et sur l’aire de décollage des deltaplanes et parapentes. Cela me faisait rêver.

Pendant toute cette période une partie de la famille a mis en place l’association Magic Bastos, et Benoît mon cousin a créé le site, ce qui m’a permis de garder contact avec tout mon entourage.

Grâce à lui et à Internet, j’ai vu tout ce qu’on est capable de faire en fauteuil, cela m’a permis de tout de suite garder le moral, d’aller de l’avant.

Après la rééducation

Cap d’Agde Jet ski (2, 3 septembre, et du 14 au 16 septembre)

Je suis sorti de rééducation le 1er septembre 2005 c’est à dire moins de 4 mois après mon accident, d’après les spécialistes il est rare qu’une rééducation se fasse aussi vite, moi je n’avait qu’une envie : quitter ces centres pour reprendre toutes mes activités.

D’autant que beaucoup de choses commençaient à se mettre en place. Tout est allé très vite.

A la sortie du centre mon père est venu me chercher avec son camping car ; il avait bricolé un petit tabouret roulant pour que je puisse me déplacer plus facilement dans l’ allée étroite. Nous sommes partis au Cap d’Agde pour rendre visite à mon ancienne patronne, à mon frère et à des amis que j’avais là bas. Virginie (mon ex-patronne) nous a offert une sortie en Jet ski,

sport que je n’avais jamais essayé. C’était vraiment sympa, 4 mois après mon accident je retrouvais enfin cette sensation de glisse qui me manquait tant. Par contre ces machines sont un peu bruyantes à mon goût. J’ai quand même dû y aller mollo car la consolidation de ma colonne n’était pas encore tout a fait finie.

J’étais vraiment content de retrouver ma liberté.

la grande fête BAAAAM(1er et 2 octobre)

L’association et moi même avons décidé d’organiser une grosse fête le 1er Octobre dans l’Allier chez mes grands parents, pour remercier tous ceux qui m’avaient soutenu pendant ma rééducation. Presque toute la famille et les amis

ont répondu présents, la pluie aussi était de la partie, elle n’était pourtant pas invitée!!!

cette fête a aussi permis aussi de faire connaître l’association à ceux qui ne l’a connaissaient pas encore.

On avait fait faire des t-shirts pour l’occasion.

C’était vraiment génial de revoir tout le monde, et de marquer comme ça la fin de la rééducation et le début d’une nouvelle vie.

Ensuite se sont succédés deux supers voyages,

République Dominicaine (du 7 au 15 octobre)

Le premier en République Dominicaine J’ai eu la chance d’être invité par ma patronne de la saison d’été précédente, on a passé une semaine de rêve dans un hôtel. J’ai pu voir comment procéder pour les voyages en avion. J’ai découvert les difficultés de déplacement sur le sable en fauteuil (pour l’instant pas beaucoup de solution sans assistance). j’ai pu refaire certains sports tels que le tir à l’arc, le canoë, le catamaran, et même de la plongée en bouteille.

Cliquez sur la photo pour voir l’article plus détaillé

Raid 4×4 FTT en Tunisie (du 18 novembre au 1er décembre)

A mon retour de Rep Dom, j’ai reçu un coup de fil pour me proposant de remplacer un participant pour un voyage 4×4, FTT en Tunisie dans le cadre d’une campagne de sensibilisation au Handicap. Ce projet m’a tout de suite intéressé et donc 1 mois après me voilà parti pour de nouvelles aventures.

Le raid a duré 15 jours, On a dormi sous la tente passé des soirée au bord du feu, j’ai découvert deux nouvelles activités : le 4×4 et le FTT,

ce séjour a été très enrichissant pour moi.

Cette fois ci pour rejoindre la Tunisie on a utilisé le bateau,

là non plus, pas de problème, tout est bien aménagé, c’est même plutôt marrant quand la mer est un peu agitée.

J’ai eu quelques soucis intestinaux à cause de la nourriture, qui n’ont pas été faciles à gérer mais qui ont fini par passer. Là encore ça m’a servi de leçon : il faut que je fasse plus attention à l’hygiène de mes mains et à ce que je mange. Mon corps est beaucoup plus sensible qu’avant et il est plus difficile de contrôler tout ça.

Cette fois ci pour le déplacement dans le sable j’avais prévu des roues VTT, donc larges, mais cela n’a pas été plus pratique.

Pour plus de détails cliquez là :

Saison à la Plagne (de début décembre à fin avril)

15 jours plus tard, la saison d’hiver commence, j’ai la chance de pouvoir reprendre un travail en mi-temps thérapeutique, ce qui me permet de me réadapter à l’environnement de la montagne et d’avoir le temps d’apprendre à skier en bob ski.

cliquez sur la photo pour voir comment se passait mes premières descentes:

J’ai vite acheter un  pour faciliter mes déplacements, je m’en suis servi tout l’hiver pour avoir accès à des endroits où je n’aurais jamais pu me rendre en fauteuil ou en voiture.

Mon travail consiste à enregistrer les locations de ski le week-end, je commence le vendredi à 13h30, pour finir le dimanche à 18h, pour me faciliter la vie, on prend un apart avec ma copine juste à coter du magasin.

Pour le reste de la semaine, entre le site à alimenter régulièrement, les différents évènements organisé pour l’association :la beach party organisé par la famille Balazuc du Gargantus, la tombola puis la descente aux flambeaux des pisteurs, l’apéro t-shirt de fin de saison avec l’aide de Michel du Baryon, et toutes mes activités (ski alpin, ski de fond, parapente), mes journées et mes soirées sont bien remplies.

En plus tout le long de la saison nous avons régulièrement la visite d’amis ou de la famille ce qui est vraiment sympa.

J’ai quand même réussi a trouver 3 jours pour aller voir du coter de Sestriere pour les Paralympiques. C’était super intéressant et impressionnant. En tout cas cela m’a bien donner envie.

Pour en savoir plus sur les paralympiques cliquez là: 

Au niveau du sport

il y a donc le ski alpin, mais aussi une journée de ski de fond (que j’ai vraiment appréciée car cela faisait très longtemps que je n’avais pas fait de sport aussi physique);

deux vols en parapente (encore un sport que je n’avais jamais pratiqué et dont je rêvais).

Un autre objectif que je m’étais fixé et que j’ai pu réaliser en fin de saison (je ne pensais pas pouvoir le faire si tôt), c’était refaire la face nord de bellecôte en bob ski, ça n’a pas été facile mais j’ai gagné mon pari.

au niveau médical,

Je me fais encore piéger sur certaines choses : en arrivant je me brûle le pied avec l’eau de mon bain, et pour finir j’ai des éscars (que j’ai trop négligés) aux deux talons,. Je suis aussi souvent gêné par des infections urinaires (une par mois), ce n’est pas très grave mais gênant puisque ça me provoque des fuites. Mon épaule droite me pose aussi régulièrement des problèmes : je l’ ai luxée une dizaine de fois cet hiver, elle se remettait toute seule en place, à chaud cela allait à peu prés mais après refroidissement j’avais mal pendant 2 jours. J’étais donc freiné dans mes pratiques sportives surtout pour l’escalade que j’aurais aimé pratiquer plus souvent et mes entraînements en skis avec bâtons.

Malgré tous ces problèmes, j’ai quand même réussi à boucler ma saison sans m’arrêter plus de 3 jours, profitant des week-end pour reposer

Pour voir tous les messages de « la Plagne vu » par cliquez là :

Ma rééducation s’est poursuivie tout au long de l’année grâce à ces nombreuses et diverses expériences de la vie active et sportive ;dans les centres, la vie est un peu artificielle par rapport à ce que l’on trouve dans le monde extérieur.

En tout cas je suis bien content d’avoir pu, refaire du sport, re voyager, et me réadapter aussi rapidement à tous ces moyens de transport (4×4, avion, bateau, train, camping car, quad), à la vie en montagne (pente raide, neige, bâtiments souvent inaccessibles), au regard des autres ( J’ai vraiment été agréablement surpris de la réaction des gens face au handicap), aux différents sports (ski alpin, luge de fond, parapente, FTT, tennis, tir à l’arc, canoë, cata, plongée, jet ski…)

Mais tout cela a été possible grâce à l’aide de vous tous qui m’avez soutenu et aidé, (la famille,ma copine,les amis et même des clients du magasin que je ne connaissais pas qui m’ont téléphoné après leur séjour pour me proposer leur soutien).

Encore un grand MERCI à tous !!!
Pour cet été,

je vais prendre le temps de m’occuper de moi, c’est vrai que jusqu’à maintenant tout est allé tellement vite que je n’ai pas eu le temps de régler certains petits problèmes :

Au niveau médical,

· mes dents se sont bien abîmées au moment de l’accident et je m’en suis jamais occupé.

· Tout l’hiver j’ai régulièrement eu des infections urinaires, je fais pourtant très attention lors de mes sondages. alors je vais tout mettre en place pour que cet été je ne sois plus gêné par ces problèmes trop fréquents.

· Mon épaule ne tient plus quand je la sollicite trop, et comme je n’ai pas envie de me priver et que j’ai l’ ambition de pratiquer des sports à haut niveau, je vais voir si une opération ne serait pas la solution.

· Et enfin je vais finir de bien guérir mes escarts, pour pouvoir nager en piscine cet été.

Au niveau administratif

· La Macif : J’avais pour mon véhicule une assurance qui prend aussi en charge les accidents domestiques, mais il fallait attendre un an pour être sûr que mon état n’évoluait pas. je vais avoir dans les prochains jours un rendez vous avec un médecin de la Macif pour qu’il rende des conclusions médicales qui serviront de base à l’indemnisation de mon préjudice corporel. et je devrais toucher une rente ou un capital. C’est très important pour moi car c’est mon avenir qui va être en jeu c’est pour cela que je vais bien prendre mon temps pour clore cette affaire.

· L’assurance maladie : La sécu a complété mon salaire tout l’hiver, j’était donc en arrêt de travail jusqu’à aujourd’hui. Pour l’instant je ne sais pas trop comment ça va évoluer.

· La SAP, Je suis en train de faire un dossier de candidature pour la Société d’Aménagement de la Plagne. J’aimerais vraiment pouvoir retravailler dans cette société la saison prochaine. J’aurais pu rester à skishop mais j’aimerais essayer la compétition, or cela a lieu le week-end, jours de grande affluence au magasin.

· L’OPAC,depuis cet hiver j’ai fait une demande de logement à cet organisme pour pouvoir m’installer définitivement en Savoie, j’attends leur réponse, en espèrant que cela aboutira rapidement. Il me tarde d’avoir mon chez moi…

· Dossier de presse : : je vais prendre le temps cet été de me faire un petit book pour me lancer dans la recherche de sponsors ; avec les quelques photos que j’ai pu faire dans la face nord de Bellecôte, la médiatisation du raid en Tunisie, et mes projets, je pense pouvoir intéresser certaines marques.

· Transporteur, pour faciliter mes déplacements, il va falloir que j’investisse dans un van je commence sérieusement à demander des devis et à réfléchir à la façon de l’aménager pour être complètement autonome. Avec ce van, je retrouverais ma liberté à 100%.

Au niveau du sportif

· Une journée d’initiation au ski nautique

est prévue le samedi 20 mai au Potamot ski club, dans l’Yonne.

. un week-end handiglisse est prévu le 24 et 25 juin à Biscarosse, je vais pouvoir essayer tout un tas de sport de glisse comme le Kite, le blokart, le ski nautique….

· Un stage d’initiation au me tente également. Afin de voler seul; je n’ai pas encore fixé de date mais si je peux je le ferai au mois de juin avec Patrick, le complice de mes deux premiers vols.

Merci d’être toujours de plus en plus nombreux à nous rendre visite sur ce site.

Partenaires

Matériel Wake Assis Concept - Magic BastosMatériel Wake Assis Concept - Magic Bastos Paraplégique un an après...Paraplégique un an après...Paraplégique un an après...Paraplégique un an après...

Publié dans Association
Un commentaire pour “Paraplégique un an après…
  1. LEROUX dit :

    Bonsoir,

    Bravo quel courage pour bien moins aujourd’hui les gens se plaignent.

    Bonne continuation.

    Patricia

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>