Réglementation télésiège handiski

Réglementation télésiège handiski

 

Accompagnateur obligatoire ?

telesiege-handiski-accompagnateur

Avant 2019

A la Plagne, la plupart des opérateurs de télésièges nous laissaient prendre un télésiège sans accompagnateur.

Sur certains télésièges le personnel avait eu la consigne de ne pas laisser monter une personne en ski assis tout seul.

Jusque là c’était très occasionnel donc on acceptait.

 

Début de saison 2018/2019

Dès le début de la saison 2018-2019, le personnel des télésièges de la Plagne a eu des consignes beaucoup plus strictes à ce sujet.

Lorsque nous skions sans accompagnateur, il faut attendre qu’une tiers personne accepte de monter avec nous pour pouvoir prendre le télésiège.
C’est une situation très frustrante. Au quotidien, notre handicap nous oblige à être régulièrement assistés face aux obstacles rencontrés alors lorsque nous pouvons être autonomes nous ne souhaitons pas qu’on nous oblige à être assistés !
D’autre part, les skieurs qui montent avec nous sur le télésiège sont souvent maladroits, ils ne savent pas comment nous aider et peuvent parfois nous déséquilibrer et nous faire tomber.

 

Pourquoi ce changement ?
La règlementation de la STRMTG (Service Technique des Remontées Mécaniques et des Transports Guidés) a mal été interprétée.
L’obligation d’accompagnement n’existe que sur les téléskis et sur les télésièges pour les seuls matériels destinés à un usage non-autonome ou
présentant des risques spécifiques (Tandemski, Gotoski,…).

 

Evacuation verticale
D’après certains opérateurs, un accompagnateur est obligatoire afin que nous puissions bénéficier d’une aide en cas d’évacuation.
En 2016, nous avons pu participer à un exercice d’évacuation où nous avons constaté que le secouriste qui vient nous descendre du télésiège avec une corde n’a besoin d’aucune personne supplémentaire. Bien au contraire, moins il y a de monde sur le siège plus il a de la place pour nous équiper du harnais.

Réglementation télésiège fauteuil ski

La règlementation n’impose pas à un utilisateur de fauteuil-ski d’être accompagné sur un télésiège.
Celui-ci doit être équipé d’un matériel homologué (avis AVMH que doit mettre à disposition le fabricant du matériel) et le garde corps doit pouvoir être descendu complètement.
Depuis cette précision, le personnel des télésièges aura la liste du matériel homologué.

telesiege-sitski-fauteuilski-reglementation

Bilan

La situation devenait difficile pour nous les skieurs assis autonomes mais aussi pour le personnel des télésièges qui ne faisait que son travail en interdisant la montée et qui devait supporter notre mécontentement.

Nous pouvons à présent de nouveau skier librement.
Merci à Thierry Richermoz le directeur des remontées mécaniques de la Plagne d’avoir pris le temps d’éclaircir cette réglementation et à Mr Sion de la STRMTG d’avoir répondu précisément à toutes nos interrogations.

 

 

Toute la technique pour prendre les remontées mécaniques sur ce lien matos_intro

Retrouvez l’univers Magic Bastos du Ski Assis picto ski

 

 

Partenaires

Réglementation télésiège handiski Réglementation télésiège handiskiRéglementation télésiège handiskiRéglementation télésiège handiskiRéglementation télésiège handiski

Meilleur ski - handiski - ski assisAssemblée Générale Magic Bastos 2015 Assemblée Générale Magic Bastos 2015

 

 

Publié dans Ski assis, Technique du ski assis
5 commentaires pour “Réglementation télésiège handiski
  1. Fred Bouniol dit :

    La réglementation est très simple sur le sujet.
    On n’impose pas à un valide un accompagnateur, on ne peut donc pas l’imposer à une personne handi ce serait discriminatoire. Le Strmtg le sait très bien.

  2. Adam Hamama dit :

    Valable sur n’importe quelle station ?

  3. François Laboissette dit :

    Bonsoir, je me permet d’intervenir. L’accompagnateur a été et devrait être obligatoire conformément aux homologations données par une commission tripartite dont le STRMTG fait partie. Par contre si de nos jours le STRMTG laisse passer sans accompagnateur tant mieux pour vous mais je peux vous assurer que l’esprit des homologation a été créé « avec accompagnateur obligatoire sauf membre des équipes et excellents skieurs ».

    • Bastos dit :

      François Laboissette pourquoi rendre obligatoire l’accompagnateur alors que le matériel que nous utilisons aujourd’hui nous permet de skier seul? Nous nous battons tous les jours pour notre autonomie. Nous sommes très souvent obligés de demander de l’aide pour franchir des obstacles alors quand nous pouvons être autonome et libre on a pas le droit de nous obliger une assistance.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>